Le mot du Maire

Le mot du Maire

Le mot du Maire de Juin 2019

Comme tant de nos compatriotes, j’ai été profondément ému par la mort de deux enfants de France, deux héros tombés au champ d’honneur pour défendre la liberté de deux autres concitoyens irresponsables partis dans les contrées lointaines, bravant de façon tout aussi inconsciente qu’égoïste les risques qui étaient pourtant connus.

Mais nos soldats sont allés les défendre pour une cause plus grande qu’eux, les sauver parce que comme eux ils étaient Français et qu’ensemble, nous formons le peuple d’une grande Nation.

Comme tant d’entre vous, je suis bouleversé par le courage de ces hommes et de ces femmes prêts à tous les sacrifices, y compris celui de leur propre vie pour défendre une certaine idée de la France.

Le 14 juillet prochain, dans notre commune où il fait bon vivre, à l’occasion de la Fête Nationale, je rendrai l’hommage solennel des Six-Fournais à Cédric de Pierrepont, 33 ans, et à Alain Bertoncello, 28 ans, tués le 10 mai dernier au Burkina Faso.

J’associerai le souvenir de tous les soldats de nos armées morts en opérations extérieures, de tous les diplomates qui ont perdu la vie alors qu’ils délivraient un message de paix. Je rappellerai aussi la mémoire des policiers comme par exemple Xavier Jugelé, Clarissa Jean-Philippe, Franck Brinsolaro ou celle des gendarmes comme le Colonel Arnaud Beltrame tous assassinés par des terroristes alors que chaque jour ils incarnent par leurs fonctions les valeurs qui fondent notre République de Liberté,
d’Égalité, de Fraternité.

Je sais pouvoir compter sur votre présence nombreuse lors de cette cérémonie et par avance, je vous en remercie.

Mais je veux aussi profiter de m’adresser à vous pour appeler chacun dans ses comportements
à faire preuve d’esprit de responsabilité.

Être attachés aux valeurs que je viens de citer, c’est avoir des droits bien sûr mais aussi des devoirs.

Notre propre liberté nous oblige à respecter celle des autres. Être libre, ce n’est pas bafouer la loi bien sûr, mais pas non plus négliger les recommandations qui sont émises pour nous protéger à l’étranger comme en France.

Il n’est pas acceptable que la vie de nos soldats soit mise en danger par des touristes partis volontairement dans des pays dits « à risques », pas plus qu’il n’est acceptable sur notre territoire que celle des sauveteurs soit mise en danger par des navigateurs sortis par « gros temps » ou par des skieurs hors-pistes par risques d’avalanches. Être un citoyen responsable est, je crois, un des fondements essentiels du bien-vivre ensemble.

Jean-Sébastien Vialatte
Maire de Six-Fours les Plages – Député honoraire
Président de la commission culture de la Métropole Toulon Provence Méditerranée