Sélectionner une page

Protégeons la Posidonie

En effet, il est toujours utile de rappeler que la posidonie (Posidonia Oceanica) n’est pas une algue mais une plante à fleur aquatique (phanérogame) et qu’il s’agit d’une espèce protégée au niveau national depuis 1988, qu’elle soit vivante sous l’eau ou morte sur la plage. Les banquettes de posidonies mortes ont un effet amortisseur lors des tempêtes hivernales et permettent de lutter contre l’érosion. Pour ces différentes  raisons, les services de l’Etat demandent aux communes littorales de maintenir sur les plages ces banquettes de posidonies le plus longtemps possible avant la saison estivale.

La laisse de mer, un écosystème utile à la vie du littoral

La laisse de mer, c’est quoi ? Quelle est son utilité ? Faut-il l’enlever sur la plage ?
Vous vous êtes certainement posé toutes ces questions en arrivant sur votre plage préférée.

Alors, on répond à toutes vos interrogations. que trouve-t-on Dans La Laisse De mer ?
« La laisse de mer » désigne l’accumulation par la mer de débris naturels et aussi malheureusement quelquefois de détritus déposés sur la plage par le mouvement des vagues plus ou moins
marqué en fonction de la houle, ou par la montée des eaux en fonction de la pression atmosphérique et la marée (même si elle est de petite amplitude, il y a tout de même de petits phénomènes
de marée en Méditerranée). On la trouve sur toutes les plages du monde qu’elles soient sableuses, rocheuses ou de galets. En fonction des lieux, le contenu des laisses de mer change.
On y trouve des détritus naturels d’origine animale comme les coquillages ou os de seiches, végétale mais aussi et surtout chez nous en méditerranée les feuilles et rhizomes de posidonies.
Des déchets d’origine humaine sont également présents, notamment les plastiques qui par leur grande flottabilité restent majoritaires au sein de toute la gamme de déchets possibles.

A quoi sert-elle ?
un frein naturel à l’érosion aussi naturel qu’efficace !
La laisse de mer retient le sable et à terme renforce l’arrière plage, on parle de rôle fixateur. Elle constitue donc pour certaines plages un frein à l’érosion naturelle. L’accumulation des feuilles de posidonies peut former une véritable barrière qui limite grandement l’érosion marine. Notamment au moment des tempêtes hivernales. C’est en partie pour cela qu’elles sont maintenues quasiment toute l’année en place sur nos plages.

Un rôle écologique
La laisse de mer est habitée par des animaux et des bactéries qui la transforment en matières organiques et en sels nutritifs.
Ce sont des détritivores. Ces matières organiques et sels nutritifs servent à la croissance de certaines plantes du bord de mer. Ces plantes freinent l’érosion. D’autres exploitent ces nutriments, comme les Phytoplanctons, base de toute chaîne alimentaire en mer, qui sont ensuite absorbés par les animaux filtreurs tels que les coquillages. Tous ces animaux feront le régal de nombreux oiseaux et poissons, la laisse de mer et ses habitants sont leur garde-manger. Un jour peut-être, les différents acteurs de ce cycle de vie seront à leur tour présents dans la laisse de mer sous forme de débris végétaux ou restes d’animaux. C’est ainsi que la plage reste vivante !!!

Apprendre à regarder la « Laisse » autrement
Si d’aventure au lors de votre prochain bain de mer, vous apercevez une petite bande de posidonies, mêlée à quelques coquillages, crustacés et petits bouts de bois flotté, qui dessine une ligne ondulée sur la plage, ne croyez donc pas qu’il s’agit d’un oubli des équipes d’entretien des plages.

Vous vous trouverez bien sur une plage respectueuse de l’environnement et de ce fragile écosystème qui relie la mer à la terre !!!