Les aides communales

Les aides communales

Aides alimentaires et financières

Sur enquêtes sociales, des aides alimentaires, des bons verts pendant la période hivernale et estivale et des aides financières peuvent être accordées.

Aides aux personnes âgées

Les personnes âgées de plus de 65 ans ayant des ressources égales à l’Allocation Supplémentaire (ex FNS) peuvent bénéficier des aides suivantes : les bons d’achat de Noël. Pour obtenir les bons de transport du réseau Mistral, un moyen d’aider les personnes âgées ou handicapées à se déplacer, en sécurité et en liberté sur tout le territoire de TPM, les plus de 65 ans doivent être non imposables.

Contrats aidés

Ce service gère administrativement des contrats de travail des agents bénéficiaires de contrats CUI (Contrat Unique d’Insertion) et CAE (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi). Ces agents sont affectés auprès de différents services communaux. Pendant la durée du contrat de travail, les personnes en insertion peuvent bénéficier d’une formation professionnelle. Ce type de contrat permet de développer des compétences et sert de tremplin pour un futur emploi dans le secteur marchand.

Service télé-alarme

Il s’agit d’un service de télésurveillance avec écoute 24 heures sur 24, au moyen d’un appareil installé chez le bénéficiaire et relié à son poste téléphonique. Sur simple pression d’un « bip », le système lui permet de se signaler immédiatement auprès d’un central qui déclenche l’intervention des secours, si nécessaire.C’est le CCAS qui gère la demande de l’administré, et loue des appareils de télé-assistance : montre, médaillon… les dispositifs sont adaptés en fonction du besoin.

Permanences

Les permanences tenues par les partenaires au sein du CCAS, sur les volets juridiques, financiers, logement permettent de donner des conseils à proximité du domicile, en évitant ainsi les déplacements sur les communes extérieures. Ces permanences permettent de connaître les droits (par exemple se renseigner sur l’adaptation du logement via les aides mobilisables auprès du Pact Arim du Var qui tient une permanence au sein du CCAS) et de saisir les dispositifs existants de l’aide sociale légale pour pouvoir bénéficier d’un droit en fonction de la situation de la personne âgée. L’ouverture de ces droits permettent le maintien de la personne âgée au domicile : APA , MDPH…

Service Portage de Repas à Domicile

Ce service mis en place en collaboration dans le cadre d’une délégation de service public (DSP) permet aux personnes âgées, qui ne peuvent plus préparer leur repas, ou aux personnes handicapées de bénéficier d’une nourriture variée et équilibrée à domicile selon des jours définis. Finie la corvée des repas et des courses, et place au temps libre pour les activités ! Inscriptions au CCAS.

Service Mandataire Emplois Familiaux

Ce service s’adresse aux particuliers qui souhaitent faire appel à du personnel à domicile. Le CCAS se charge de mettre les particuliers en relation avec le personnel qu’ils emploieront. Il apporte l’aide administrative nécessaire pour l’accomplissement de toutes les démarches qui incombent aux employeurs : déclaration URSSAF, rédaction des contrats de travail, établissement des bulletins de salaire…

« Coup de Fil du matin »

Le « coup de fil du matin » a pour but d’offrir un contact chaleureux et régulier à toute personne âgée de plus de 60 ans qui se sent seule et a envie de bavarder un moment avec Cathy, l’agent du CCAS en charge du service. Vous pouvez être appelé a votre convenance 1 fois par semaine, 1 fois tous les 15 jours ou 1 fois par mois. Sont prévues aussi des visites à domicile le jour de l’anniversaire pour un instant de convivialité avec des petits présents, des propositions d’animations au sein des foyers-logements pour personnes âgées de la commune avec prise en charge du transport… Ce service est gratuit et sans engagement.

Micro-crédit

Téléchargez le dépliant sur le micro-crédit (PDF)

Service logements

Au sein du CCAS, le service logement tient une permanence tous les mercredis de 8h30 à 11h30. Il est en charge de recevoir le public demandeur de logement, de vérifier administrativement le dossier HLM et de le transmettre auprès de l’organisme HLM. Il réoriente, en fonction des situations, les usagers, soit vers le travailleur social soit vers les partenaires (associations, institutions…). Un dossier unique est suffisant pour être enregistré en tant que demandeur de logement et pouvoir être positionné, en cas de vacance de logement, auprès des différents bailleurs. En plus du dossier HLM, les usagers peuvent instruire un dossier relatif à la loi DALO (Droit Au Logement Opposable) dont les conditions sont fixées par la loi (sans domicile, menacés d’expulsion sans relogement, hébergés dans une structure d’hébergement, logés dans un logement ne présentant pas de confort « chauffage », « eau » …) Pour le 1% patronal, les usagers doivent se rapprocher de leur collecteur.